Signé Furax !

Signé Furax !

Bonjour à tous !
Pas de sortie mp3 aujourd’hui, mais vous allez voir, c’est un super édito quand même !

Voilà 5 ans que Javras tient des stands et fait découvrir le monde de la saga mp3 aux néophytes. Seulement voilà, quand nous engageons la conversations avec des gens d’un certain âge (50 et plus… ), nous avons beau citer “Le Donjon de Naheulbeuk” ou “Les 2 minutes du peuple“, les gens ne connaissent pas… Nous voilà bien embêtés, nous devons donc expliquer le concept de la saga mp3 à partir de rien.

Blast lors de sa conférence.

Lors de MP3@Paris – Episode 1, en 2016, j’ai eu le plaisir de découvrir l’intéressante conférence de Blast (“L’ancêtre de Naheulbeuk ne s’appelle pas Gurdil” – voir topic). Je me suis donc penché par la suite sur quelques fictions audio que Blast a pu mettre en avant. Et j’ai eu un gros coup de cœur pour : Signé Furax, qui fut pour beaucoup de créateurs de sagas mp3 une inspiration, tout comme “Les 2 minutes du Peuple” de François Perusse.


Petit cours d’histoire :

De gauche à droite, Jean Marie Amato (Furax), Francis Blanche (White) et Pierre Dac (Black).

Signé Furax est une fiction radiophonique de Pierre Dac et Francis Blanche, que vous avez sûrement vus au moins une fois à la télé si, comme moi, vous avez passé vos samedis après-midi devant la télé avec mamie à regarder l’émission “Les Grands du Rire“, ou peut-être que vous connaissez le Parti d’en rire.

Imaginez maintenant, on est lundi 15 octobre 1951, il est 1h10 et le journal parlé (comprendre les informations) vient de s’achever sur la Chaîne Parisienne RTF.

Commence alors un feuilleton délirant dont le titre est devenu Malheur aux Barbus et qui durera 213 épisodes pour se terminer le jeudi 19 juin 1952. Les nouvelles qui suivent les informations sont assez effrayantes puisqu’on apprend que 643 barbus viennent de disparaître et que désormais tous ceux qui portent barbe, collier ou même bouc ne sortent plus dans la rue sans leur cache-nez.

Derrière toutes ces disparitions se cachent le sinistre Edmond Furax que seule sa compagne Malvina, et encore, peut tenter de calmer. C’est ainsi que commence la série : Signé Furax.

La série ravit les auditeurs, beaucoup moins la RTF qui tient à un minimum de sérieux. Le feuilleton passe à la trappe en toute discrétion.

3 ans plus tard, Europe n°1 engage Pierre Dac et Francis Blanche pour réaliser la suite et diffuser quotidiennement Signé Furax, qui comportera 4 saison et quelques hors-série, soit 1034 épisodes d’une durée maximale de dix minutes chacun. En gros, cela a fait un carton, dans les années 50/60 et cela a été rediffusé une seconde fois sur Europe 1 entre 1968 et 1969.


Bref, j’avais envie d’écouter cette fiction radiophonique !

Cependant, “Malheur aux Barbus” est introuvable, car perdu dans les archives de l’INA, mais une réadaptation a été réalisée par Cédric Aussir, via Radio France.
Ce qui n’est pas le cas de la suite, les 4 saisons de Signé Furax, nommées “Le Boudin Sacré“, “La Lumière qui éteint“, “Le Gruyère qui tue” et “Le Fils du Furax“, qui ont été rééditées en pack de 15 CDs.

Ouais, je me la pète un peu !

J’ai littéralement avalé ces 4 saisons, soit au total 70 heures de bandes sonores ! Souvent, je me dis que si Pierre Dac et Francis Blanche sortaient leur fiction audio de nos jours, on ne verrait pas trop la différence, tellement c’est barré et avant-gardiste.

Vraiment, je suis tombé amoureux de cette œuvre. J’ai même été jusqu’à contacter la maison de disque qui a édité cette fiction audio en CD pour leur demander s’ils avaient encore du stock pour commencer ma collection de CD “Signé Furax“. Collection que j’ai fini et qui comporte deux coffrets sous blister et 2 vinyles.

Grâce à cette découverte, j’ai une nouvelle approche pour engager la conversation avec des personnes plus âgées lors de conventions et me permets de comparer avec les sagas mp3. Les gens sont aussi contents de voir que “Signé Furax” n’as pas disparu, que certains s’y intéressent encore, mais regrettent de ne pas pouvoir l’écouter à nouveau.

Et c’est là que je veux en venir ! La Team Javras a pour but de promouvoir le monde des sagas mp3, et pour toucher d’autres personnes nous avons réalisé un site web pour que les fans de Pierre Dac et Francis Blanche puissent retrouver facilement en streaming “Signé Furax“, le feuilleton radiophonique, précurseur de la saga mp3.

Cliquez sur l'image !www.signefurax.fr

J’espère que vous prendrez autant de plaisir que moi à découvrir ou redécouvrir cette fiction radiophonique, ainsi qu’à partager ce site web. Et pour rappel, l’hébergement de ce site ne serait pas possible sans le soutien de nos merveilleux Tipeurs, merci à eux !

Niveau droit de diffusion

Maintenant, personnellement, il me reste une interrogation.

  • Est ce que je rajoute cette pochette dans notre page “sagas mp3 terminées“, bien que “Signé Furax” n’est pas réalisée par la Team Javras.
  • Ou je ne le référence pas dans notre page “sagas mp3 terminées”, tout en sachant que ce site n’aura pas plus de visibilité que cet édito sur notre site Javras, ce que je trouve dommage…

J’aimerais bien votre avis là-dessus. Est-ce que le site vous plaît ? Laissez un commentaire ! 😉

Une réaction au sujet de « Signé Furax ! »

  1. Depuis que tu m’as parlé de cette série j’ai galéré à la trouver sur internet en téléchargement. C’est trop cool que tu l’as sorte . J’ai écouté correctement les 10 premiers épisodes et … surprise. Adoprixtoxis fait une référence à furax quand kévin tape l’étage 200 40 12. Ça donne une idée du niveau d’humour de la série. Mais je suis d’accord avec toi. Il faut faire un lien avec le site de javras , quitte à faire une catégorie particulière. En tout cas grand merci à toi Richoult

Laisser un commentaire