Another Time – Bêtisier + Pack

Another Time – Bêtisier + Pack

Bonjour à tous ! Je vous annonce officiellement maintenant que la saga est terminée (même si elle l’était déjà avant). Maintenant que tous les épisodes, ou plutôt chapitres, sont sortis, je peux vous proposer un petit bêtisier de toute la saga. Dedans, vous retrouverez toutes les scènes ratées du prologue jusqu’aux épilogues. Et avec ce bêtisier, je propose un pack qui regroupe tous les chapitres ainsi que les deux bonus de la saga, à savoir la bande-annonce et le bêtisier.

Ce bêtisier dure au final une vingtaine de minutes mais il aurait pu durer beaucoup moins longtemps sans Richoult, Hesdea et Kwaam. En effet, ce sont eux qui disent pas mal de bêtises mais c’est ça qui fait le charme des bêtisiers j’ai envie de dire XD J’ai aussi des dossiers de Melectrik et Richoult que je n’ai pas mis dans le bêtisier pour des raisons de… vie privée ? x)
J’ai essayé de rendre le bêtisier comme celui qu’avait fait Richoult pour NORMA : faire une sorte de bêtisier cinématographique, en rajoutant les répliques précédentes, les musiques et les bruitages de la scène en question. Je ferai ce genre de bêtisiers maintenant parce que je trouve qu’on arrive à mieux s’y retrouver dans l’histoire et ça rend justement la scène plus comique vu que de base, Another Time est une saga mp3 assez sérieuse.


23 min 10 – 04/02/2018
Découvrir la saga

 

N’hésitez pas à commenter !
Et sur ce, je vous donne rendez-vous pour de nouvelles sorties ^^

Another Time – Bêtisier + Pack
Another Time

 
 
00:00 / 23:10
 
1X
 

Une réaction au sujet de « Another Time – Bêtisier + Pack »

  1. Gros morceau que cette saga, écoutée d’une traite (impossible de s’arrêter en chemin surtout lorsque l’on a tous les épisodes sous la main grâce au pack). Et franchement une belle aventure qui se suit et qui donne envie de s’y impliquer.

    De tes créations, j’ai surtout suivi les histoires de Javras mais aussi et surtout Skip Rope qui a été un beau coup de coeur et découvrir une écriture sérieuse (dans le sens dramatique et à tonalité non humoristique) est extrêmement rafraîchissant, ça permet aussi de découvrir un acting plus posé et plus habité que de coutume, pour qu’au final tout cela fonctionne bien. Il y a une bonne alchimie chez les acteurs et je n’ai pas relevé de moment où le jeu posait problème, sauf peut-être parfois pour la libraire.

    Niveau histoire, tout s’enchaîne bien, les personnages sont cohérents de bout en bout, à l’exception d’une partie de la fin (j’y reviens un peu plus bas dans une zone de spoil). La montée en puissance face à une menace qui inéluctable est bien menée, donnant une belle scène de fin dans cette ambiance délétère.

    La relation entre les deux personnages principaux est belle et menée avec assez de cohérence pour que l’on soit dedans avec eux – en tout cas j’avais envie que ça fonctionne entre eux !

    Au niveau de la technique, j’ai eu un peu de mal à me faire à la voix du livre lorsqu’il agit mais après ça marche bien, mais après ça, aucune erreur technique ne m’a fait décroché, peut-être par contre que les ambiances extérieures vu la tonalité de la saga auraient pu être plus immersives, je ne me suis senti réellement dans la rue que lors de la fin, mais sur ce point une nouvelle écoute sera nécessaire à mon avis.

    Avant la zone de spoil, je tiens à conclure par un bravo pour cette saga qui se laisse fabuleusement bien suivre et la recommande chaudement. (ça m’a d’ailleurs donné envie d’aller écouter Portail pour découvrir tes autres créations dans un autre registre).

    [Zone de spoil]

    Sur la cohérence des personnages, j’ai trouvé le retournement de son ancienne baby-sitter trop abrupte et assez maladroit. Entre deux tentatives pour lui faire entendre raison, les arguments du personnage principal n’évoluent pas beaucoup mais la seconde fois, visiblement, ça marche. Je n’ai pourtant pas relevé d’éléments dans le discours du personnage principal qui justifie le retournement lors de la seconde tentative. Ça m’a un peu fait tiquer.

    L’idée d’une fin à choix était une bonne idée qui rentrait en cohérence avec le principe de maîtriser sa vie avec le book of Another Time, mais le sadique qui est en moi regrette que les deux choix n’impliquent pas tous deux de lourds sacrifices. Le premier implique la mort de sa soeur et la destruction de la ville, ça c’est moche et douloureux, la seconde par contre fait juste disparaître l’incarnation du livre et… ben si le personnage était sympa au début, le fait qu’il cherche à tuer les personnages a beaucoup enlevé de la charge émotionnel qu’on pouvait lui donner et du coup sa disparition, c’est dommage, mais ce n’est pas un lourd sacrifice – en tout cas je ne l’ai pas ressenti en tant que tel. Cela donne ainsi à penser que l’un des fins est la bonne et l’autre la mauvaise, ce qui fait plutôt binaire après une histoire qui tient sa force de dilemmes moraux (le personnage principal a tué ses parents et des innocents mais cherche le bonheur malgré tout au cours de l’aventure ; l’incarnation du livre est vengeur mais toujours affectueux vis-à-vis de ses victimes ; les seuls personnages binaires – parents trop beaux pour être vrais et la libraire effroyable – meurent et ne sont plus évoqués que par souvenir). Un choix un peu dommage et qui aurait pu donner une dimension sublimement tragique à cette saga.

    Le bêtisier était sympa mais révèle trop de perversions chez les acteurs masculins, après on a envie de se laver les oreilles à la javel 😉 heureusement que les actrices sont là pour roter de temps à autre afin de relever le niveau.

Laisser un commentaire