Critique Animé : Kanokon

Critique Animé : Kanokon

Salut a tous !

Cela fait longtemps que j’ai pas fait une critique, donc hop !


Kanokon

Nombre d’épisode :

12 ~ Regardé en VOSTFR

Oppening :

Phosphor ~ Miyazaki Ui

Synopsis :

Le tout premier jour où un garçon de région très banal, Oyamada Kouta, se rend à son nouveau lycée, il se fait aborder par la plus belle fille de l’école, Chizuru Minamoto, qui semble être une fille normale (avec de (très) gros seins), mais qui se révèle être une puissante déesse-renarde de 400 ans. Chizuru lui demande de sortir avec lui.
Mais… pourquoi ? Que lui veut-elle exactement ?
Qui est-elle réellement ? Pourquoi se déguise-t-elle en lycéenne ?


Bon, le premier épisode commence avec Kouta, un jeune lycéen qui viens d’emenager, qui rencontre Chizuru sous la pluie. Elle l’a a peine rencontrer qu’elle lui met le grappin dessus presque aussitot…
Ah oui ! J’ai oublié de vous dire ! Kanokon est un animé qui additionne sans cesse des tas de situation qu’on peu voir dans n’importe que Ecchi.

Bref, apres les 10 premieres minutes de l’épisode 1, Chizuru demande a Kouta de la rejoindredans une salle de cours abandonné (Oui abandonné car apparement  a chaques fois qu’il y vont, que ce soit le matin, midi, ou soir il y a personne) car elle veux, je cite “s’offrir a lui“. Oo”

BON …

C’est pas que ca me gêne, mais je connais peu de filles normal qui fait de tel chose au bout d’une demi journée de cours !

En tout cas, si vous vous en connaissez, profitez en, parce que … C’est rare, voila voila … hum hum …

Qu’est ce que je disait déjà … Ah oui … Alors facilement, l’animé perd de la crédibilité a cause de ce genre de détail …

Apres que Chizuru, l’ai embrassé, apparait sur elle une queue et des oreilles de renard.
Bon okay … c’est pas une fille normal, c’est un “esprit renard”, okay. Elle lui saute dessus, parce que Kouta, lui, jeune homme qui est embarrassé pour un rien essaye de la réconforter en lui disant que non, c’est pas si étrange que ca … (<= Ce gars a du avoir un vie vraiment bizarre. O_o”) Donc, elle lui saute dessus, elle veux passer a “l’étape suivante“, toujours dans cette salle abandonné. Oui … Normal.

Mais sont arrété par le frere de Chizuru ! Qui, par ailleur est lui aussi un esprit.

Il essaye de faire entendre raison a sa petite soeur, en lui disant qu’un esprit et un humain ne doivent pas etre ensemble, mais que si elle l’aime vraiment, il faut queKouta l’aime réciproquement.

Alors pour prouver que leurs amour est reel, ils s’embrassent et ils fusionnent.

Et pour faire encore plus poussé, la petite soeur attaque son frere avec une boule de Karma-amour géante en meme temps que de détruire le mur. En meme temps on s’en fout … C’EST UNE SALLE ABANDONNEE !!! Et parce que c’est une salle abandonné (avec une ouverture sur l’exterieur), elle réessaye de “s’offrir a lui“. Et l’épisode 1 s’arrete là …

Normalement, quand un épisode 1 se termine, il doit nous rester l’envie d’en savoir plus pour regarder la suite …

Bah je l’ai eu cette envie … j’avais envie de savoir si la salle abandonnée allais etre remis en état … ce qui veux surement dire que cette salle n’est pas si abandonnée que ca …

L’histoire est simple, mais original a la fois.
Mais comme dit précédement, ce qui fait perdre le fil conducteur de cet animé sont les situations qui n’ont parfois ni queue ni tete et qui font perdre pied.

Chizuru fait tout pour forcer Kouta a le faire, et Kouta, lui, est génê juste pour lui dire un “je t’aime”. Donc forcément, soit ca va trop vite, soit il y a des longueurs, ce qui entraine un rythme assez irrégulier.

Les OST sont sympa, mais sans plus.

J’ai peut-etre lyncher cet animé, mais il en reste pas moins un animé de comédie romantique sympa a voir.

Je vous conseille de le voir, sinon j’aurais pas pris le temps d’écrire cette critique, mais … niveau histoire, je … je ne peux rien dire … c’est …. décousu.

Si vous ne le regardez pas, vous manquerez pas grand chose.

2 réactions au sujet de « Critique Animé : Kanokon »

  1. Pourquoi je me sens mal quand je lis cette critique …
    Je ne pourrais pas être très objectif dans mon avis au vu de mon passé sur cette anime, mais bon …
    Pour l’histoire, je suis d’accord c’est “fuck la police, gros !”.
    Mais il y a de bon passages aussi ( et c’est pas les passages ecchi !).
    “Bon les gars ont a une histoire mais il nous manque l’intro, avez vous des idées ?
    – heu … ont a qu’a utilisé la fonction ‘avance rapide’.
    – Bonne idée, ont fait ça !”
    (*BEEEEEEEEP*) MAUVAISE IDEE !
    En faite, il n’y a pas grand choses a en retenir de cette anime, a part les passages ecchi omniprésent qui pour moi me font chier.
    Il en faut vu le caractère de Chizuru mais là …
    Et puis Kouta m’énerve. Sa timidité et sa pudeur m’exaspère.
    Pour les OSTs même avis que Richoult. Un big up pour la musique d’ending que je trouve sublime.

    Malgré que je défonce l’anime, j’en ais de très bon souvenirs,
    et j’adore Chizuru. J’ai même versé quelque larmes pendant cette anime. Il y a encore 4 ans, j’étais identique à Kouta (peut être ceci explique cela ^^). J’aurai aimé rencontrer quelqu’un comme Chizuru. Bon passons !

    Bon pour en finir, c’est un anime qui a de tous mais dont les idées ne vont pas au bout des choses. Donc il ne faut pas en attendre trop.

Laisser un commentaire